Tais-toi coeur

O toi, cœur d'espoir et de désespoir,
Ainsi quand arrive le soir,
Tu saignes de tes amours éteints.

Quand, face à tes couverts, seul,
Tu pleures te croyant devant un linceul,
Tais-toi ! Chasse tes pensées morbides !

En cet instant, tu penses avoir tout donné,
Aujourd'hui, tu te sens écorché,
Aimer, tu te demandes si tu peux encor.

Toi, amoureux de tant d'amour,
Toi, fasciné d'un seul amour,
De ton plus bel amour tu es à la recherche !

D'amour charnel tu as aimé,
Autour de toi, affection tu as distribué
Et dans ton creux, tu as logé les secrets.

Les jours se succèdent aux jours,
Tu ressembles à une cour vide
De toute âme perdue.

O cœur qui vacille, sèche tes larmes !
De tes amours éteints renaîtra la flamme,
Car seule ton âme sait que tu peux encor aimer.

24-01-2005
Macha-Chantal

 

Plume d'Or du mois de février :

D'autres poèmes de Macha-Chantal sur :

Le Livre Ouvert de la Vie

 

 

© L'histoire d'Amour d'Ale et Desiderenzia
http://www.desiderenzia.net