J'entends une voix

Lents,
Les flots réfractent les rêves perdus
Là où le rien naît.
Et en errant
Dans les prairies de l'oubli,
Attentif, j'écoute le silence
Des mots jamais dits,
Des phrases muettes,
Des regards absents,
Et des yeux éteints.
Puis, j'entends une voix,
Je réponds en tournant le regard,
Je m'achemine, me voici,
J'arrive !

- Ale-

 

© L'histoire d'Amour d'Ale et Desiderenzia
Toutes reproductions interdites - graphiques et contenu -
http://www.desiderenzia.net