... Ecoute ...

Ecoute !
Sens le vent qui caresse les feuilles
Qui attendent déjà de tomber
Et de renaître.
Le temps qui s'écoule
Dans le lit d'une éternité
Sans temps.
Les étoiles qui brillent
Semblent une ouverture
Montrant la splendeur
De l'immensité.
Pourtant elles n'existent plus.
La sphère du ciel
Se montre différente,
Tandis que la vie vit
Mais est immobile
Au centre de l'être.
Et nous, nous sommes
Comme des planètes unies aux soleils.
Ma Terre est vie
Et au centre du Tout,
Mon soleil c'est toi.

-Ale-

 

© L'histoire d'Amour d'Ale et Desiderenzia
Toutes reproductions interdites - graphiques et contenu -
http://www.desiderenzia.net